Mozzie

Mozzie

Informations

Nom d’Agent : Max Goose

Nom de code : Mozzie

Naissance : le 15 février 1984 à Portland, Australie

Taille : 1m62

Poids : 57 kg

Division : « SASR »

Rôle : Défenseur

DLC : Opération Burnt Horizon

Éducation

Allez, je suis pas là pour boxer un kangourou.

Juste après le lycée, Max Goose s’est inscrit pour rejoindre l’Académie militaire d’Australie, puis a travaillé dans la branche Combat & Security. Il a rejoint un régiment d’infanterie qui utilise les moto-cross et les véhicules tout-terrain dans ses opérations de renseignements. Goose excellait en navigation terrestre et est devenu un expert des deux-roues lors des raids, des convois et des opérations de reconnaissance.

Suite à l’opération Catalyst, il a été choisi pour rejoindre le Régiment des forces spéciales aériennes australiennes (SASR), à condition de réussir la sélection et qu’il se retienne de répondre à ses supérieurs. Sa spécialisation des véhicules tout-terrain et sa présence d’esprit avaient beaucoup de valeur, bien que son style de conduite semblait téméraire. Il a été déployé au cours de l’opération Slipper et a servi jusqu’à la fin de cette dernière. Il a ensuite reçu la National Emergency Medal pour avoir secouru des pompiers lors des feux de brousse d’Espérance.

Goose est un casse-cou réfléchi qui adore tester les nouvelles motos militaires furtives, mais selon lui, il n’y a pas de plus grand honneur que de recevoir une invitation à rejoindre l’équipe Rainbow Six.

Rapport psychologique

Individuellement, les spécialistes Max « Mozzie » Goose et Tori « Gridlock » Tallyo Fairous s’en sortent extrêmement bien, mais ensemble, ils réalisent des tours de forces incroyables, parfois même farfelus, qui arracherait un sourire aux commandants les plus stoïques… lorsqu’ils réussissent, naturellement. Tout comme leur opération lors des feux de brousse d’Espérance. […] Ces deux spécialistes ont trouvé un équilibre remarquable, presque inédit entre deux agents. Je ne demande qu’à voir s’ils continueraient à s’entraider s’ils devenaient adversaires, ou si le devoir prendrait le dessus sur leur amitié. […]

C’est un démon de la vitesse ; je ne parle pas que de sa conduite à moto, mais aussi de la manière qu’il a de traiter l’information. Le temps que les autres comprennent un problème, il a déjà entrevu les différentes actions possibles, pesé le pour et le contre et démarré sa moto. Ces secondes qu’il gagne sont précieuses. Toutefois, ce rictus sous sa moustache et cette lueur dans ses yeux met tout le monde mal à l’aise. Je crois qu’au fond, c’est un fauteur de troubles avec un excellent sens du spectacle. […]

Goose était le deuxième enfant de sa famille et je crois sincèrement qu’il a dû faire de nombreux efforts pour se faire entendre ou remarquer, ce qui explique ce sens du spectacle dont il fait preuve. Il blague souvent en disant que ses parents ont fait plus attention à lui lorsqu’il a commencé les sports extrêmes comme le vélo de montagne en freestyle, les courses de buggy sur les dunes et le deltaplane. Il m’a confié que le jour où il a avoué à sa mère qu’il avait fait un saut en parachute avec sa moto-cross, elle a pété les plombs. […]

J’ai eu la… « chance » d’entendre l’étendue de sa vulgarité, bien que, comme de nombreux psychologues comportementaux, j’ai vu assez de preuves pour soutenir la théorie visant à établir que les jurons sont une bonne chose… que ce n’est pas inapproprié. […] J’ai même remarqué que le spécialiste Goose utilise l’humour pour cacher sa douleur. Je me demande toutefois s’il a recours à la vulgarité pour compenser sa stature physique, pour sembler plus intimidant. Jusqu’à présent, toutes mes observations indiquent qu’il devient furieux lorsque l’on souligne sa petite taille.

Statistiques

Armure : 2 / 3

Vitesse: 2 / 3

Capacité Spéciale

Parasite : Le gadget de Mozzie, le Parasite, est un petit robot à 4 pattes, qui peut être utilisé pour cibler un drone ou être déployé dans une zone pour y empêcher l’accès aux drones. Une fois lancé, le Parasite s’accroche au drone ennemi le plus proche et en donne le contrôle à Mozzie. Le contre-renseignement est permis, sans aucun risque de contre-piratage. Le Parasite est à utilisation unique, et il s’autodétruit une fois que sa cible est sous le contrôle de Mozzie.

Rédigé le 19 février 2019 16:13

Gérant

Laissez un commentaire

Tu dois être connecté(e) pour laisser un commentaire.

Nos partenaires